Japan Expo 14 pour les amateurs de culture traditionnelle

Publié le par Zazen Rouge

Japan Expo, un vaste supermarché qui ne représente en rien la culture japonaise ? C'est une remarque que l'on entend chaque année au sujet du plus gros festival autour de la culture japonaise en Europe. En tant que stagiaire à la programmation du contenu japonais pour l'édition 2013 de cet événement, mon point de vue n'est évidemment pas neutre, et ma défense pourrait vite passer pour un plaidoyer. Toutefois, j'aimerais donner quelques informations supplémentaires à ceux qui comme moi sont passionnés de culture traditionnelle nippone et d'artisanat. Je n'ai par ailleurs absolument pas l'intention de vous dissuader d'émettre des critiques constructives, qui sont entendues et prises en compte autant que faire se peut.

 

L'image d'un vaste conglomérat de stands commerciaux pour otaku persiste. Et pourtant, ces fameux stands permettent en contrepartie de mettre à disposition des infrastructures, des créneaux et du matériel afin d'accueillir des participants divers et variés. Je parlerai plus spécifiquement de la scène culturelle, puisque c'est sur elle que mes missions ont le plus généralement porté. Mes suggestions s'adresseront donc surtout à ceux qui déplorent que Japan Expo ne met pas assez en avant les aspects traditionnels de l'archipel. Il est vrai que les intervenants de cette catégorie passent vite inaperçus dans le flot des annonces liées aux mangas et à la musique contemporaine. Et pourtant, sachez que de nombreuses performances de qualité sont prévues. Je ne peux pas toutes les citer, étant donné leur nombre, et le fait que certaines seraient mieux mises en valeur par les collègues qui se sont occupés de leur dossier. En voici tout de même quelques unes sur lesquelles je peux m'exprimer aisément !

 

Les arts de la scène seront au rendez-vous

 

Les amoureux de théâtre classique n'ignorent pas qu'il est difficile de faire venir des troupes de kabuki dans nos contrées. Cet art inscrit au patrimoine culturel immatériel de l'UNESCO nécessite en effet une scène et des accessoires spécifiques, et démarcher les grandes familles d'acteurs n'est pas chose aisée. Les visiteurs de Japan Expo pourront néanmoins bénéficier d'un bel aperçu sur cette forme théâtrale, grâce à la présence pendant les quatre jours du festival de l'acteur Shijûrô Tachibana. Ce dernier est membre de l'école de danse Soke Tachibana (liée aux acteurs du kabuki), ainsi que de l 'ONG Dentô Bunka Mirai Juku, qui cherche à rendre le kabuki accessible au grand public. Il sera accompagné sur scène d'autres acteurs pour interpréter des moments célèbres du répertoire de cet art.

kabuki3Le kabuki : un patrimoine mondial

© Tous droits réservés (via Japan Expo)

 

La danse classique japonaise (日本舞踊 – nihon buyô) sera pour sa part représentée par la troupe des Yamato Nadeshiko, qui vous présenteront chaque jour une chorégraphie classique différente. Parmi elle, Fumiko Yamato, fondatrice de l'école Kanazaki de nihon buyô. Chose rare en France, vous pourrez également retrouver du gagaku (雅楽 – ancienne musique de la cour impériale) sur le stand de Japan Moment, un espace de 570m² consacré aux arts traditionnels et à l'artisanat.

nihonbuyo3

Yamato Nadeshiko
© Tous droits réservés (via Japan Expo)

 

 

En parlant de musique, l'école Tsunagari Taiko Center sera de retour avec une conférence sur les arts traditionnels populaires japonais, ainsi qu'un concert de taiko (太鼓 – tambours japonais). Vous pourrez bien entendu aller les voir ensuite sur leur stand, où seront proposées des activités. Le Live House profitera lui aussi de l'énergie des taiko, avec la présence d'une troupe originaire de la préfecture de Kagoshima, celle des Satsumasendai Odoridaiko.

taiko01Tsunagari Taiko Center

© Tous droits réservés (via Japan Expo)

 

 

Des écoles d'arts classiques de renom

 

Il me faut insister bien entendu sur la présence de l'école de cérémonie du thé Enshû pendant le festival. Nous avons la chance en France de recevoir assez régulièrement la visite de représentants des trois grandes écoles de thé japonaises, Urasenke, Omotesenke, et Mushanokôjisenke. Il est cependant plus rare d'avoir affaire aux autres écoles, qui sont moins bien implantées à l'étranger. L'école Enshû doit son nom à son fondateur, Kobori Enshû (1579 – 1647), un grand maître de thé et architecte. C'est donc un style dont l'histoire est très liée à celle des guerriers (武士 - bushi), et c'est justement ces connexions entre le thé et les samouraïs qui vous seront expliquées sur scène.

the1L'esprit du samurai, école de thé Enshû

© Samurai no Kokoro (via Japan Expo)

 

En dehors des conférences autour du thé, vous pourrez vous-même participer à des cérémonies sur le stand de Japan Moment, que j'évoquais précédemment. L'ikebana ne sera pas non plus en reste. Ce sera à ma connaissance la première fois qu'une performance d'arrangement floral, animée par des membres de l'école Ohara, prendra place sur la scène culturelle.

wabisabiikebana03L'ikebana contemporain, école Ohara

© Tous droits réservés (via Japan Expo)

 

 

Découvrir un artisanat plein de mérites

 

Toujours en scène culturelle, c'est Manami Okazaki qui vous présentera les kokeshi lors d'une conférence consacrée à ces adorables poupées de bois. Auteur d'un livre sur le sujet, cette participante très motivée sera aussi présente les quatre jours sur un stand pour vous montrer les œuvres d'artisans du nord-est du Japon et vous permettre d'acheter et de peindre vos propres kokeshi. Notez que tous les bénéfices réalisés sur ce stand seront reversés à une charité dont le but est de venir en aide aux écoles d'Onagawa, dans le Tôhoku.

dsc04230Kokeshi, from Tohoku with love

© Kingyo Books ( via Japan Expo)

 

Vous tremblez comme moi de convoitise dès que vous apercevez des kimonos ? Voilà une passion qui devrait être flattée par le collectif Be Japon. Ce groupe enthousiaste se livrera d'une part à un défilé de kimonos formels traditionnels, et d'autre part à un spectacle mettant en scène de splendides costumes modernes inspirés par les textiles des kimonos classiques.

kimono02Be Japon, Japanese Culture "KIMONO"

© Eiko Kobayashi (via Japan Expo)

 

Je n'ai pas le temps de détailler tous les stands sur lesquels vous pourrez observer les processus de création d’œuvres artisanales, mais ils seront nombreux dans les environs de la scène culturelle. Vous pourrez enfin faire connaissance avec l'artisanat de Hakata dans l'exposition consacrée à la ville de Fukuoka. La réactivité de la municipalité et ses efforts pour se faire connaître chez nous m'ont furieusement donné envie de leur rendre visite !

fukuoka02Exposition Fukuoka

© 2013 Fukuoka City. All rights reserved. (via Japan Expo)

 

 

Enfin, deux interventions sans rapport avec la scène culturelle, mais sur lesquelles j'ai pu travailler et qui valent je pense le détour : les performances loufoques de Maywa Denki, inventeur de l'Otamatone, et l'avant-première PES (Peace Eco Smile) par Studio 4°C. Ce dernier est un studio d'animation indépendant connu pour ses œuvres de qualité. Deux réalisateurs, Toshiyuki Kubooka (le réalisateur de Berserk – L’Âge d'Or) et Tatsuyuki Tanaka (un animateur talentueux dont j'admire les dessins) seront présents pour parler de leur travail. Le studio, désireux de plaire à l'Hexagone, s'est plié en quatre pour pouvoir offrir aux 1000 premiers visiteurs des genga (原画 – dessins de poses clés exécutés par les animateurs) originaux du dernier film de Berserk ! Voilà une équipe très sympathique et enthousiaste à l'idée de rencontrer son public français.

 

Le kabuki : un patrimoine mondial :

  • Jeudi 4 juillet, 16h30 à 17h30 en scène culturelle

  • Vendredi 5 juillet, 11h00 à 12h00 en scène culturelle

  • Samedi 6 juillet, 10h45 à 11h45 en scène culturelle

  • Dimanche 7 juillet, 17h30 à 18h30 en scène culturelle

 

Yamato Nadeshiko (danse traditionnelle japonaise) :

  • Jeudi 4 juillet, 11h45 à 12h45 en scène culturelle

  • Vendredi 5 juillet, 12h00 à 13h00 en scène culturelle

  • Samedi 6 juillet, 17h30 à 18h30 en scène culturelle

  • Dimanche 7 juillet, 10h00 à 10h45 en scène culturelle

 

Tenchi Garaku (musique de cour) :

  • Dimanche 7 juillet, 13h00 à 14h00 en scène culturelle

 

Conférence sur les arts traditionnels populaires japonais :

  • Jeudi 4 juillet, 14h30 à 15h45 en scène culturelle

     

Concert de taiko par Tsunagari Taiko Center :

  • Dimanche 7 juillet, 15h30 à 16h45 en scène culturelle

 

Satsumasendai Odoridaiko (taiko) :

  • Jeudi 4 juillet, 16h30 à 17h15 au Live House

  • Vendredi 5 juillet, 14h30 à 15h30 en scène culturelle

 

L'esprit du samurai (cérémonie du thé) :

  • Jeudi 4 juillet, 15h45 à 16h30 en scène culturelle

  • Vendredi 5 juillet, 13h00 à 13h45 en scène culturelle

  • Samedi 6 juillet, 14h45 à 15h30 en scène culturelle

  • Dimanche 7 juillet, 14h00 à 14h45 en scène culturelle

 

Ikebana contemporain :

  • Jeudi 4 juillet, 12h45 à 13h45 en scène culturelle

  • Vendredi 5 juillet, 10h00 à 11h00 en scène culturelle

  • Samedi 6 juillet, 13h45 à 14h45 en scène culturelle

  • Dimanche 7 juillet, 10h45 à 11h45 en scène culturelle

 

KOKESHI : les poupées traditionnelles japonaises (conférence) :

  • Samedi 6 juillet, 10h00 à 10h45 en scène culturelle

     

Stand Kokeshi, from Tôhoku with love :

  • Les quatre jours du festival, BV34, entre la scène culturelle et la scène principale

 

Japanese Culture « KIMONO » (défilé de kimonos traditionnels) :

  • Samedi 6 juillet, 16h30 à 17h30 en scène culturelle

  • Dimanche 7 juillet, 16h45 à 17h30 en scène culturelle

 

TENKU (défilé de kimonos revisités) :

  • Dimanche 7 juillet, 14h45 à 15h15 en scène principale

 

Exposition Fukuoka :

  • Les quatre jours du festival, à côté de la scène culturelle

 

Maywa Denki :

  • Samedi 6 juillet, 14h00 à 14h30 en scène principale, 16h30 à 17h30 en scène Japan Expo

  • Dimanche 7 juillet, 10h00 à 10h45 en scène Japan Expo, 15h15 à 15h30 en scène principale

  • Dédicaces le dimanche 7 juillet, 16h30 à 17h30 en salle de dédicaces 3

 

Avant-première mondiale PES (Peace Eco Smile) :

  • Vendredi 5 juillet, 11h15 à 12h30, en scène Japan Expo

 

 

Commenter cet article

Seb 12/07/2013 16:27


Comme les autres, bon article. Je ne suis jamais allé au Japan Expo et pour je ne sais quelle raison c'était synonime pour moi de Geek/Otaku/Manga. 


Cela me donne furieusement envie d'y aller, mais bon pas pour cette fois  !

海子 Okasan 03/07/2013 14:37


❤ UN TRÈS JOLI PROGRAMME 


Bonjour Julia.


Je suis très heureuse de lire ce que tu viens d'écrire.


C'est très juste et je suis parfaitement d'accord avec toi.


Japan-Expo s'est beaucoup enrichie au cours des années en faisant une place plus que honorable aux traditions et culture japonaises.


Cela favorise bien évidement la connaissance de la culture japonaise et l'échange en direct avec les nombreux passionnés et japonais présents dans les stands et ateliers.


Cette année je n'irai pas au Salon, mais je lirai avec plaisir les retours qui me tomberont sous les yeux.


C'est toujours avec plaisir que je lis vos partages!


Très bon Salon et cette fois-ci pour toi, avec un nouveau regard...